ginette dorais

 
 

Une fille de la Terre

Je suis née sur une ferme face au soleil levant dans la merveilleuse campagne estrienne du Québec. Peu après ma naissance, ma mère devient veuve avec quatre enfants en bas âge. Le dernier des trois garçons a 5 ans et moi je suis ce bébé de 5 semaines, la petite fille si désirée.

Tout a commencé là.

 

J'ai toujours des géraniums rouge dans mon atelier l'hiver.. leur persévérence me stimule

Ma démarche artistique s'est formée...

...ma démarche artistique s'est formée depuis bien plus longtemps que je pense. Je réalise aujourd'hui que depuis ma naissance, tout a contribué à une intériorité d'observation qui m'amène au cœur des choses et des gens. Je vibre à une dimension invisible qui me dépasse. J'essaie, là où je suis rendue aujourd'hui, d'être plus réceptive à ces visions reçues, j'essaie de faire taire l'intellect pour aller vers une expression artistique plus connectée à l'âme.

Je dis souvent que je suis une artiste peintre d'abord et avant tout.

Je peins avec des matériaux simples: de la peinture, acrylique ou huile selon l'envie ou le besoin. Je refuse d'ajouter tous ces produits du marché pour créer des effets... je ne veux pas mettre de la distance entre le pinceau et moi. J'ai besoin d'être en contrôle sur la couleur et le dessin ou la forme, qui sera le texte de mon histoire.

Je plonge direct sur la toile, souvent avec une intention de langage, c'est-à-dire, comme si je veux que l’œuvre raconte, qu'elle partage une réflexion, une image reflétant l'essence de cette perception extrasensorielle de tout ce qui vit autour de moi. Cette dictée que je reçois vient juste de moi et ma sensibilité.

Bien sûr, une longue pratique artistique permet la connaissance du geste qui est le mien. Le désir d'être toujours plus authentique envers ce que je suis et mon discours pictural devient non négociable à présent.